du Centre

MOBILISATION

Retards dans le traitement des dossiers MSA: les difficultés des agriculteurs doivent être prises au sérieux!

08.06.2017 La Conf'45 a envoyé une lettre au Président de la caisse centrale de la MSA* à propos des retards de traitement des dossiers et en demandant des solutions concrètes pour accélérer les procédures

COMMUNIQUE DE PRESSE

Retards dans le traitement des dossiers MSA* : les difficultés des agriculteurs doivent être prises au sérieux !


Suite aux intempéries du printemps 2016, qui ont particulièrement touché le Loiret, et dans le contexte de la crise agricole, la MSA* (Mutualité Sociale Agricole) a mis en place ou adapté plusieurs mesures afin de venir en aide aux agriculteurs en difficulté, notamment :


- La possibilité pour les agriculteurs en grande difficulté financière de toucher le RSA*

- La possibilité de faire appelà une prime d'activité pour compléter ses revenus


Des mesures pertinentes selon la Confédération paysanne du Loiret Or, depuis cette période, certains dossiers de demande n'ont toujours pas été traités dans le Loiret ! La MSA* Beauce-Coeur de Loire a reçu de très nombreux dossiers et a plusieurs mois de retard dans leur traitement, allant parfois jusqu'à plus d'un an !
De plus, les agriculteurs éprouvent de grandes difficultés à joindre la MSA*, à avoir un interlocuteur et à obtenir des réponses à leurs interrogations.
Selon la Confédération paysanne du Loiret, cette situation est inadmissible ! Comment se fait-il que les moyens nécessaires ne soient pas mis en place face à des agriculteurs en situation de grande fragilité ? Comment se fait-il que cela ne soit pas une priorité ?
Nous avons conscience que la gestion de ces deux prestations est lourde pour les MSA* et que la prime d'activité, mise en place en 2016, constitue une activité nouvelle pour ses agents. Mais en attendant ce sont les agriculteurs qui en souffrent directement et il est anormal que les pouvoirs publics ne se saisissent pas de cette problématique en donnant à la MSA* les moyens d'effectuer son travail !
La prime d'activité et le RSA* pourraient compléter le revenu d'agriculteurs qui risquent de ne pas passer ce cap difficile, et il est urgent que l'ensemble des dossiers soient traités. D'autant plus que l'année 2017 s'annonce difficile pour certains agriculteurs, notamment avec les épisodes de gel survenus en avril.

Contacts
Jean-Marie Vecten, porte-parole de la Confédération paysanne du Loiret, 02 35 31 03 45
Elisa de Mèredieu, animatrice de la Confédération paysanne du Loiret, 02 38 53 45 85

LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître les autres délégations locales
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Copyright Confédération paysanne du Centre